Le continent africain compte 926 917 cas ; Au 31 juillet 2020, les cinq pays les plus touchés par la pandémie à COVID-19 sont l’Afrique du Sud (493 183), l’Égypte (94 078), le Nigéria (43 151), le Ghana (35 501) et l’Algérie (30 394).

Au plan mondial, ce sont 17 849 853 de cas de contamination qui ont été dénombrés, les États-Unis, le Brésil, l’Inde, et la Russie devançant l’Afrique du Sud.  

Source : European Centre for Disease Prevention and Control

Du premier cas avéré en Côte d’Ivoire, le 13 mars 2020, au cas n°16047 le 31 juillet 2020, 5 mois se sont écoulés.

  • 14 jours entre le premier et le centième cas ;
  • 27 jours entre le centième et le millième cas ;
  • 22 jours pour que ce nombre ait doublé le 15 mai ;
  • 26 jours pour passer la barre des quatre mille (4 000) cas le 10 juin 2020 ;

Difficile mois de juin 2020

Alors que les autorités prennent à bras le corps la résolution de cet enjeu de santé publique, il est constaté une accélération sans précédent des cas de contamination. 

Le nombre quotidien de tests pratiqués est, dans la période, passé de 300 en avril à 600 en juin puis 1600 en juillet 2020 rappelle-t-on.

Aussi, est il constaté une augmentation dans la détection de cas sur les mois de juin et de juillet 2020 :

  • 3024 cas le 3 juin ;
  • 4181 cas le 10 juin ;
  • 5084 cas le 14 juin ;
  • 6063 cas le 17 juin ;
  • 7276 cas le 20 juin ;
  • 8164 cas le 24 juin ;
  • 9101 cas le 28 juin
  • Durant le mois de juin, la barre des mille cas supplémentaires est franchie tous les 4 jours en moyenne.   
  • La Côte d’Ivoire compte 9 499 cas le 30 juin 2020 dont 6 666 cas pour ce seul mois.

Juillet encourageant

Dès le début de la crise sanitaire, le Gouvernement a mis en place un plan national de riposte intégrant les dimensions sanitaire, économique, sociale et humanitaire de la crise. 

Réuni régulièrement, le Conseil aura favorisé la prise de décisions rapides et efficaces, néanmoins, bien souvent incomprises  des citoyens.

  • La létalité demeure faible au 141ème jour du début de crise, avec 102 décès enregistrés ;
  • Bien que le nombre total de cas ait passé la barre des 16 000 en cette fin de mois de juillet 2020, le nombre de nouveaux cas est inférieur à celui du mois de juin ;
  • Pour la première fois, le nombre de nouveaux guéris supplante le nombre de nouveaux cas.
Source : La bonne info - CICG
  • En moyenne, 222 cas ont été détectés quotidiennement sur le mois de juin, à ce jour le plus critique en Côte d’Ivoire ;
  • 6 547 cas ont été enregistrés en juillet 2020, soit une régression de 1,79% ;
  • Par ailleurs, ce sont 215 cas quotidiens (contre les 222) en moyenne qui ont été identifiés ;
  • Le nombre de nouveaux guéris a connus une augmentation de 152,11%, passant de 2 838 à 7 155 ;
  • La létalité demeure stable, enregistrant 35 et 34 unités sur les deux derniers mois. 

Protégeons-nous, protégeons les autres

Au 1er août 2020, la Côte d’Ivoire enregistre 62 nouveaux cas sur 898 prélèvements soit un taux de 8%

Rappelons que depuis le 15 juillet 2020, l’isolement du Grand Abidjan a pris fin et que le 30 juillet 2020, le Conseil national de sécurité (CNS) a levé les mesures de restriction frappant les bars, les boîtes de nuit, les cinémas et autres lieux de spectacle ainsi que les rassemblements à condition que le respect strict des mesures barrières à savoir le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique soit observé.

Plus que jamais, soyons responsable et unis pour lutter contre la propagation de cette maladie !

*Avec les compliments et les remerciements au CICG pour leur travail quotidien acharné.